SELECT’FINANCES CONSEILS ET PATRIMOINE

Point marché : une reprise sous surveillance

Contexte :

Les dispositifs de confinement ayant pour la plupart été levés, l’activité économique mondiale semble redémarrer avec force dans de nombreux pays. Toutefois, cette reprise s’effectue à partir de niveaux historiquement bas. Et Le rythme de la reprise reste néanmoins incertain.

Dans son dernier communiqué, Alessandra Gaudio, Directrice des Solutions Patrimoniales chez Generali Patrimoine note : « Un été euphorique pour les valeurs technologiques américaines. Des marchés européens sans réelle tendance. Des tensions plus ou moins larvées entre la Chine et les Etats-Unis. Et une recrudescence des cas de contagion dans le monde ». Qu’en est-il ?

Valeurs Technologiques :

Effectivement, ces derniers jours ont vu la montée en puissance des valeurs technologiques américaines. A elles seules, ces valeurs représentent désormais plus du quart de la valeur de l’indice S&P 500. Indice constitué des 500 plus grandes sociétés américaines.

Pourtant, depuis la rentrée, ces valeurs connaissent une correction significative. Le phénomène est scruté de près. La majorité des responsables de sociétés de gestion s’accordent à dire que « Les valeurs de la tech américaines ont montré leur solidité et restent des valeurs de croissance ».

Valeurs Européennes :

En ce qui concerne ces valeurs, certains s’accordent à penser que les indices boursiers européens résistent mieux aux turbulences que les indices américains. Les actions de la zone euro ont rebondi d’environ 40% depuis le point bas touché mi-mars en plein COVID 19. D’autres experts précisent que la bourse européenne est sans tendance, et suspendue à Wall street….

Il est vrai qu’en ce moment, la bourse européenne est plutôt calme, en attente des annonces de la Banque Centrale Européenne.

Politique monétaire et Plan de relance :

En ce mois de septembre, les marchés peuvent toujours compter sur l’engagement sans faille des Banques Centrales. Les politiques monétaires ultra-accommodantes devraient continuer à apporter un soutien important à l’activité dans les différents pays. Ce, afin d’appuyer les efforts budgétaires déployés par les gouvernements. Cela se traduira notamment, par le maintien des taux bas pour une durée encore indéfinie.

Dans ce contexte, comment réagir sur les marchés ?

Bien que la dynamique monétaire soit toujours accommodante, les restrictions imposées par la persistance de l’épidémie pourront freiner cette dynamique de reprise sans heurts. En outre, il sera essentiel de surveiller de près l’évolution de la rentabilité des entreprises européennes. Celle-ci pouvant se dégrader plus vite que prévu.

Par ailleurs, la volatilité de marché demeure relativement élevée et de nombreuses incertitudes pèsent sur les perspectives économiques. Nous sommes notamment en droit de nous interroger sur l’impact à venir des élections américaines et des élections françaises. Se pose également la question des conséquences du nouvel affrontement entre Londres et Bruxelles relatif à l’accord signé sur le BREXIT…..

Bref, la règle de la diversification est de mise. Elle doit s’accompagner d’une sélection pertinente des supports et de leurs composantes.

 

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger le code éthique et déontologique