SELECT’FINANCES CONSEILS ET PATRIMOINE

ISR : Est-ce faire le choix d’un investissement alternatif

La démarche d’Investissement Socialement Responsable -ISR- est une forme d’ application au domaine de l’investissement financier de la notion de développement durable. Elle consiste à choisir d’investir dans des entreprises qui intègrent dans leur modèle de développement, des notions extra financières plus sociale et environnementale.

ISR : Enjeux de développement durable et Performance financière ?

En France, mais aussi dans le monde, l’Investissement ISR se développe sur une idée novatrice. La prise en compte de critères ESG permet de mieux identifier les sociétés performantes, à moyen et long terme.

Des sociétés de gestion, comme SYCOMORE AM, MIROVA ou TRUSTEMA FINANCE ont élaboré des outils d’analyses spécifiques des entreprises, portant sur des critères financiers ET extra financiers. Cette approche permet d’avoir une vue globale de l’entreprise dans son environnement. Elle permet ainsi une sélection plus fine des entreprises constituant  les portefeuilles d’investissements.

Il existe une collaboration étroite entre ces entreprises et ces sociétés de gestion. Comme l’évoque Hervé Guez, directeur de recherche chez Mirova, « l’investissement responsable permet de créer une cohérence dans le système économique, pour que les investisseurs accompagnent de manière consensuelle les entreprises dans leur démarche de transition écologique ». Les sociétés de gestion sont en effet convaincues, que les bonnes pratiques des entreprises concernant les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sont à même de créer et favoriser une performance pérenne.

Avis des experts

La crise COVID 19 que nous connaissons actuellement, a mis en lumière, la capacité de résilience des fonds ISR.

 » Entre janvier et fin juillet, l’écart de performance entre les indices MSCI standards et leur équivalent SRI (Socially responsible investing) est de 2% aux États-Unis et de 6,3% en Europe. Bref, la crise du Covid a mis en évidence un fait majeur : les placements durables battent leurs équivalents généralistes.

Pour les spécialistes, ce n’est pas une surprise. «En dix ans, les 40 valeurs européennes les mieux notées en termes de critères ESG progressent de 268%. Alors que  pour les autres, «seulement» + 71% pour les 40 les moins bien notées», explique-t-on à la Financière de l’Échiquier. (extrait Journal Le Revenu, Aline Fauvarque. 13/09/2020)

La tendance semble inévitable : les entreprises qui ignorent les exigences ESG seront de plus en plus délaissées par les investisseurs tandis que les autres seront de plus en plus recherchées.

Ainsi

Les événements récents nous conduisent à nous questionner en ce sens.

Le plan de relance  » France Relance » prévoit d’allouer 30 % de son budget aux mesures en lien avec l’écologie et la transition écologique. En septembre 2019, dans le cadre de la 74e session ordinaire de l’AG des Nations Unies, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, convie les dirigeants du monde, au Sommet Action Climat.

Bref, l’ISR ne constitue pas un effet de mode, mais bien une nouvelle manière de penser la gestion de son épargne sans avoir à sacrifier à la performance.

 

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger le code éthique et déontologique